Blog Noach Cheshvan 4 5779 

Quand nous inversons les lettres hébraïques du nom Noach (נֹחַ nun chet,), nous obtenons Chen, (חֵן chen, nonne sofit) qui signifie «grâce». Noach apporterait une consolation à l’humanité. Après Enosh, il est écrit en Genèse (Bereshit) que « tout le monde a commencé à invoquer le nom de Dieu ». Pour moi, ceci est le premier cas de « fausses nouvelles ». Ils omettent un mot très important dans le mot hébreu « chuchal » qui forcerait la traduction à être exactement le contraire – « tout le monde a commencé à profaner le nom de Dieu ». Nos sages disent que c’est à ce moment que l’idolâtrie s’est emparée du peuple. Cela a beaucoup plus de sens, puisque seulement 1700 ans après que Adam et Ève eurent été expulsés du jardin, le Créateur envoya les eaux de pluies submerger une terre complètement corrompue. Au lieu d’être à l’image de Dieu, comme il les a créés, les gens ont commencé à faire des dieux à leur image. Le livre de Genèse (Bereshit) se termine par l’histoire des Nephilim. À mon sens, il s’agissait de dirigeants très puissants, des hommes qui avaient perdu toute notion de valeurs morales. Chaque fois que cela s’est produit au cours de l’histoire de l’humanité, de grands empires se sont effondrés et ont pratiquement disparu. L’autre élément qui est attribué à leur chute était leur haine d’Israël. N’est-ce pas ce qui se passe de nos jours ?

Le Créateur ne cherche pas de super-héros. La Torah dit que le SEIGNEUR “regrettait” d’avoir créé l’homme de la poussière de la terre. C’est un jeu de mots… Adam (homme) a été fabriqué à partir d’adama (sol). Lorsque le corps de l’homme a été formé à partir de la terre, il est devenu terrestre, égoïste et charnel. Il dit qu’il avait de la sympathie pour Noach, qui était « un juste (צַדִּיק tzaddik) et un parfait (תָּמִים tamim) de sa génération ». Tamim dit être naïf, sans ruse, non violent par rapport aux violents (חָמָס -Hamas), en comparaison avec les hommes de cette génération. Le mot pour « regretter » ou « reconsidéré les avoir faits », vient de la racine du mot « נחם nechem » qui contient la compréhension du réconfort ou du chagrin. L’idée est la suivante : lorsque des enfants sont sur la mauvaise voie et que nous ne pouvons rien faire pour leur faire changer d’avis, nous regrettons qu’ils aient à subir les conséquences de leurs mauvais choix, mais nous restons toujours leurs parents aimants.

Le Créateur veut des gens qui peuvent vivre, selon les valeurs morales qu’il a établies pour nous. Nous, humains, avons reçu « le yetzer ra »  et « le yetzer tov », «le penchant pour faire le mal et «le penchant pour faire le bien». Notre yetzer ra (inclination perverse) est très fort, faisant de notre vie quotidienne une lutte constante pour choisir de faire ce qui est juste.

Le Créateur a promis qu’il ne détruirait plus jamais la terre avec un déluge. La Torah parle de deux éléments de purification : l’eau et le feu. La terre entre dans un cycle quand il y a de plus en plus de feux, signe que le Créateur purifie la terre par le feu. Avec l’invention des bombes atomiques, à hydrogène et nucléaires, l’homme est capable de décimer la terre. Nous sommes devenus si égoïstes que peu de gens se soucient d’autrui. La tour de Babel est une image du fait que l’humanité voulait, éliminer Dieu, afin de  le remplacer par leurs propres dieux, comme aujourd’hui . Cela s’est passé juste avant Noach. L’humanité n’a pas changé, niant toujours que le Créateur ait soufflé son étincelle de vie en nous.

Il est facile d’être égoïste et de se sentir au centre du monde. Lorsque nous sommes au centre, nous devenons laxistes et acceptons facilement ce que les autres nous disent en adoptant l’attitude suivante : je vais bien, tout va bien. Cependant, l’immoralité infecte la société et lorsque nous devenons si ouverts d’esprit que nous acceptons tout, il est trop tard quand cela nous affecte enfin. Nous avons atteint le stade où la débauche règne sans restriction et nous sommes appelés ‘illuminés’ parce que nous, observateurs de la Torah, défendons les principes moraux.

Noach était nonchalant et différent des autres autour de lui. Il n’était pas parfait, mais il a obéi jusqu’au bout. C’est ce que le Créateur veut que nous soyons. Nous devons être différents. Cela ne signifie pas que nous devons porter un uniforme religieux ou être plus saint que quiconque. Cela signifie que nous appliquons les principes moraux de la Torah à nos vies. Cela signifie que nous sommes les mêmes partout, tant à la maison avec notre famille qu’à l’extérieur de la maison. Ne soyons pas des hypocrites portant un masque religieux. Nous n’avons besoin que d’un seul visage, même lorsque le monde nous juge par nos apparences. Le Créateur veut, que nous soyons comme Noach, Tzadiq et Tamim ; Ce ne sont pas des super-héros, mais des personnes qui mènent une vie morale dans un monde où l’immoralité et la vulgarité sont considérées comme normales.

Nous sommes au seuil de la destruction, attaqués de la même manière qu’Israël est attaqué par le monde. Israël est un microcosme du monde entier. L’antisémitisme est l’anti-israélien moderne. Israël serait le seul pays à ne pas avoir le droit d’exister. Faites attention à ce que vous entendez dans les nouvelles car nous voyons que les « fausses nouvelles » ne sont pas nouvelles. Ne laissez pas les autres vous dire quoi croire, mais rechercher la vérité pour vous-même. Chaque fois que vous en avez la possibilité, défendez les intérêts de ceux qui ne peuvent pas se défendre comme il est dit dans Mishlei, Proverbes 31 : 8-9… « Parlez pour le muet, pour les droits de tous les malheureux. Parlez, jugez avec droiture et défendez les pauvres et les nécessiteux ». Il est temps de parler activement de nos valeurs à ceux qui nous entourent. Cela ne signifie pas que nous devons convertir quiconque. Noach ne pouvait pas convertir une personne. La clé réside dans notre façon de vivre… ce que vous voyez, c’est comment nous sommes ! Ne jouez pas. Ne soyez pas une lumière en dehors de la  maison et l’obscurité à la maison. La première chose que Noach a faite a été de planter un vignoble et de se saouler. C’était un être humain ! Soyez réel et lorsque nous échouons, nous avons le droit de retourner auprès de notre Créateur qui nous aide à être une lumière pour les autres.

 

Traduction par Muriel Koucoi